COVID 19 – Les soins à domicile, la solution pour désengorger les hôpitaux ?

par | Nov 4, 2020 | Presse

60% des lits de réanimations sont déjà occupés par les malades du COVID 19.

Le secteur du soin à domicile, déjà en très forte augmentation avant le COVID 19, est aujourd’hui identifié comme une des solutions pour faire face à la crise sanitaire. Les faits sont là. Il faut désengorger les lits des hôpitaux, répondre aux demandes de tests COVID à domicile, réaliser le suivi des patients COVID.  Mais aussi des malades renvoyés chez eux en attendant une date d’opération. Et bien sûr continuer à suivre tous les patients chroniques. Cette surcharge est bien difficile à gérer pour des soignants tellement éprouvés lors de la première vague et nécessite de s’organiser au mieux.

LE SECTEUR DU SOIN À DOMICILE ÉLÉMENT CLÉ DE LA SANTÉ EN FRANCE 

Bien avant cette crise, le secteur était déjà en pleine réflexion sur les changements nécessaires pour appréhender la montée en puissance du nombre de patients à traiter à domicile dans les années futures. La situation actuelle accélère la prise de conscience et le besoin de repenser ces métiers.

Les problématiques sont :

  • Une forte demande des coordinateurs de santé qui cherchent des infirmiers libéraux disponibles pour les sorties d’hôpital. Avec la crise sanitaire actuelle, les opérations non urgentes sont décalées afin de permettre aux hôpitaux d’augmenter le nombre de lits pour accueillir les cas COVID.
  • Une augmentation croissante des soins à domicile due au développement de la chirurgie ambulatoire qui est un axe fort de la stratégie nationale de santé et de la loi de modernisation du système de santé en France. Plus de 315 millions d’actes de soins sont réalisés à domicile et sont en forte accélération avec la crise sanitaire.
  • La mise en place des tests COVID à domicile : une nouvelle prestation de santé à organiser pour les infirmiers libéraux et les kinésithérapeutes ayant suivi une formation spécifique.
  • La courbe ascendante du vieillissement de la population : Selon l’INSEE, le nombre de personnes de 75 ans et plus en France devrait passer de 5,2 millions en 2017, à 11,9 millions en 2060.

Pour répondre à cette forte charge, il faut un nombre de soignants suffisants et organisés ! Et là le bât blesse. 1 infirmier sur 5 songe à arrêter d’exercer et tous ressentent un sentiment d’épuisement professionnel d’autant plus important dans cette période de crise sanitaire.

Selon une consultation réalisée du 2 au 7 octobre par l’Ordre des infirmiers auprès de 60 000 soignants, 33% des infirmiers déclarent « qu’ils étaient en situation d’épuisement professionnel avant la crise ». Ils sont aujourd’hui 57% à déclarer « être en situation d’épuisement professionnel depuis le début de la crise ». Avec « un fort risque d’impact sur la qualité des soins pour près de la moitié d’entre eux » (48%).

40 % des infirmiers interrogés ont même envie de changer de métier. Il est clair que nous devons aider les soignants et revaloriser leurs métiers pour donner envie à des jeunes d’endosser cette profession.

« Depuis le début de la crise sanitaire, en tant que kinésithérapeute, je reçois de mes collègues infirmiers de nombreuses demandes de prise en charge pour le suivi de patients post COVID. Il faut donc leur trouver des places dans nos tournées qui sont déjà bien remplies. Le besoin d’optimisation et de coordination entre professionnels qui exercent dans une même zone est, aujourd’hui encore plus qu’hier, primordial. » 

Maximilien ROCHAIX, Kinésithérapeute et fondateur de Visitadom.

VISITADOM, UNE SOLUTION POUR SOULAGER LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ À DOMICILE

Face à ce contexte difficile, il est impératif de soulager la charge des soignants qui se déplacent à domicile. Mais aussi de répondre aux établissements qui cherchent des praticiens disponibles, notamment des infirmiers.

Pour y parvenir VISITADOM propose une solution digitale innovante tout en un :

  • Le Visitadom Planner : pour faciliter le travail des infirmiers coordinateurs dans les hôpitaux, trouver rapidement les praticiens de santé disponibles et répondre à la prise en charge des sorties d’hôpitaux.
  • L’Application « Praticiens » : pour optimiser l’organisation terrain des libéraux et le suivi des patients entre les différents intervenants.
  • Le Tchat patient : pour le suivi à distance en toute sécurité des patients afin de limiter les risques de contamination.

À PROPOS DE VISITADOM ET DE SON CRÉATEUR

VISITADOM, Start-up française du secteur de la santé à domicile propose une solution digitale basée sur l’expérience de professionnels de terrain. Sa mission est d’optimiser et d’alléger le quotidien des professionnels du soin à domicile (infirmiers, ostéopathes, kinésithérapeutes et sages-femmes). Elle axe ses services sur l’organisation, la coordination et la sécurité permettant aux soignants de se concentrer sur l’humain et les soins à prodiguer.

VISITADOM a été créée en Février 2018 par Maximilien Rochaix, jeune kinésithérapeute toujours engagé sur le terrain.  Une logique de vie pour celui qui était déjà « gardien » dans sa précédente vie de sportif de haut niveau dans le football.  C’est au début de son activité de kinésithérapeute à domicile qu’il comprend les difficultés de ce secteur et veut contribuer à améliorer le système. Il repense alors le modèle pour optimiser et alléger le quotidien des soignants. «J’ai voulu remettre le praticien au centre de la santé à domicile, car il en est l’acteur principal. VISITADOM permet une abstraction complète des difficultés du quotidien et de la complexité que comporte une activité de soins à domicile.»

Développée avec un collectif d’infirmier(e)s, kinésithérapeutes et ostéopathes, VISITADOM est la première solution digitale « tout en un » :

  • Un site web pour gérer la mise en relation Patients/Praticiens
  • Une application « Praticiens » pour faciliter le quotidien des praticiens
  • Une plate-forme de coordination pour les structures de soins à domicile
  • Une application « Patients » pour une communication entre patient et praticien et un suivi à distance

VISITADOM accompagne aujourd’hui plus de 800 praticiens de santé à domicile, majoritairement infirmiers.

Les derniers articles

felis Donec libero vulputate, elementum consequat.